Vous êtes ici :






Descrip_Axe
...
Combustion, Risques & Génie Civil
Combustion, Risques et Génie Civil

Axe de Recherche : Combustion, Risques et Génie Civil

Responsable : Bernard Porterie

L’axe de recherche « Combustion et Risques » a émergé et s’est développé sur la base de plusieurs aspects complémentaires :

  • l’analyse et la modélisation du comportement au feu des matériaux ;
  • le développement de modèles stochastique et déterministe d’un incendie ;
  • l’analyse et la modélisation des conséquences de l’incendie sur son environnement, en termes de rayonnement, fumées et polluants, et de sa lutte ;
  • l’analyse et la modélisation de l’aéraulique des fumées d’incendie en milieu confiné ventilé,
  • les études de dispersion de polluants en milieu confiné/ventilé (type gaz lourd) ou en milieu libre (dispersion atmosphérique et marine) ;
  • les recherches à caractère plus fondamental sur la dynamique et les transferts de chaleur et de masse dans les jets ;
  • l’interaction énergie-matériau appliquée au traitement de surface par laser.

L’orientation « incendie » de cet axe concerne aussi bien les feux urbains et industriels que les feux naturels et elle recouvre des approches théoriques, numériques et expérimentales. Elle est au cœur des enjeux sociétaux actuels et ses aspects applicatifs sont soutenus par la sphère opérationnelle de la sécurité incendie. Les travaux qui y sont menés s’inscrivent naturellement dans le cadre du Groupe de Recherche « Feux » n° 2864 du CNRS et ont contribué à la création d’une plateforme partenariale sur l’incendie (COPERNIC) et du Laboratoire de Recherche Commun ETIC (pour ETude de l’Incendie en Confiné). Ce laboratoire commun à l’IRSN, au CNRS et aux Universités de Provence et de la Méditerranée a pour objectif de comprendre, modéliser et prédire le comportement d’un incendie en milieu confiné et ventilé, caractéristique des installations nucléaires. Une partie des chercheurs de l’axe « Combustion et Risques » sont impliqués dans les thèmes 1, 2 et 4 du laboratoire ETIC (voir Annexe).

L’orientation « écoulements et transferts » de cet axe concerne les problématiques d’environnement, de confort, mais également de sécurité incendie. Elle regroupe aussi bien des études de modélisation que des investigations expérimentales (mesures sur maquettes et développement de nouveaux moyens de diagnostic) et concerne tout autant les aspects fondamentaux qu'applicatifs. L’utilisation des lasers comme moyens de mesures dans les écoulements et pour le traitement de surface constitue, historiquement, l’une des compétences fortes de l’axe.

L’activité de recherche de l’axe est menée par les membres des équipes :

 


:::::::::::::: Contacts et plan d'accès :::::::::::::: Plan du site :::::::::::::: Infos légales ::::::::::::::