Vous êtes ici :






Thématiques
Publications
Membres
Collaborations
Thèses, Stages, Divers

Transferts de Chaleur et de Masse

   Direction : Fabrice Rigollet

L’activité de TCM dans l'axe de l'étude de la physique des transferts a été centrée essentiellement sur la compréhension, la maîtrise, la modélisation et le diagnostique des transferts de chaleur et masse.
Pour la partie transferts de chaleur, des recherches s’effectuent toujours autour des trois modes classiques : conduction, convection et rayonnement. Si la conduction est présente dans la plupart de nos études, en conduction directe ou inverse, le rayonnement thermique n’est étudié qu’à des fins de diagnostique infrarouge par thermographie. Un autre mode de transfert de l’énergie représente une grande partuie de nos activités, c’est le changement de phase. Ce mode de transfert particulier fait intervenir les transferts de masse et de chaleur dans les phénomènes d’évaporation ou d’ébullition. Une orginalité de notre approche est la possibilité de faire varier le paramètre « gravité » lors de nos expériences, grâce à nos expériences en microgravité (A300 zéro G), on peut modifier complètement certains phénomènes physiques comme la convection.

Les milieux concernés par ces phénomènes de transferts peuvent être massifs ou hétérogènes, statiques ou en écoulement. Les milieux hétérogènes consolidés, donc statiques, forment une famille très intéressante de milieux dont les propriétés thermophysiques et morphologiques sont encore mal connues. On retrouve par exemple ces milieux hétérogènes consolidés dans la conception d’ échangeurs de chaleur à base de mousses métalliques. Les outils mis en place pour le diagnostic morphologique de ces mousses nous ont permis d’étendre notre champ d’investigation à la caractérisation de l’ostéoporose à partir de tomographies X. Lorsque ces milieux hétérogènes ne sont plus consolidés, nous trouvons des activités autour du lit fluidisé circulant et des suspensions cisaillées. Une fois de plus nous tentons de compléter l’approche expérimentale sur pilote par une approche de modélisation numérique. Une nouvelle activité apparue en 2007 concerne les suspensions cisaillées, cette dernière recherche fait la liaison entre les modes de diffusion de la chaleur et les milieux divisés, pour l’instant cette thématique n’est est qu’à ses début.

Le second aspect de nos activités porte sur le contrôle non destructifs thermique par thermographie IR des composants d’ITER.

Cces différentes activités font l’objet de participations à des projets nationaux de type ANR (Galacsy, Nanosurf, Dune, Foam) en partenariat avec d’autre laboratoires de recherche, ou de type Oséo (Solaire Duo, Vecteur Air 2, Merita) en partenariat avec des industriels. Ces collaborations actives débouchent parfois sur la création ou la participation de nouvelles entités comme la Fédération de Recherche sur les phénomènes de Fusion par Confinement Magnétique crée autour du projet ITER ou le laboratoire de recherche commun IRSN/DPAM-CNRS/IUSTI sur la thématique incendie. Enfin certaines recherches se font dans le cadre de contrat de recherche avec de grands groupes industriels ou des PMI locale (MOTA Cooling Systems, Solaire 2G).

C’est au travers de cette diversité de sujet, méthodes et partenaires que nous tentons de faire évoluer nos approches sur les transferts de chaleur et de masse. Dans chacune de nos approches nous tentons de mettre en œuvre des approches expérimentales, théoriques et numériques adaptées à chaque sujet.
 

Contact : Fabrice Rigollet
Tél : (+33) 04 91 10 68 85
Fax: (+33) 04 91 10 69 69
Email : fabrice.rigollet@univ-amu.fr
 

 

 Recherche

L’équipe de recherche TCM est structurée autour de quatre opérations de recherche :

 

Quelques activités

 Physique du changement de phase
Structure et propriétés de milieux Héterogenes
Ecoulement polyphasiques
Approches modélisation multi-echelles et couplage


:::::::::::::: Contacts et plan d'accès :::::::::::::: Plan du site :::::::::::::: Infos légales ::::::::::::::