Vous êtes ici :







Ouvrir l'actualité 15/06/2018 : Matthieu Mercier Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse
"Settling particles in a stratified fluid" En savoir plus
Ouvrir l'actualité 23/03/2018 : Anne-Laure Biance, UMR 5306- ILM- Campus de la Doua, Villeurbanne
Dynamic of a topological rearrangement in a bubble assembly En savoir plus
Ouvrir l'actualité 15/03/18 : Chesnokov Alexander - Novosibirsk State University
Dispersive and hydrostatic models of breaking waves on shallow water En savoir plus
Ouvrir l'actualité 23/02/2018 - Flamant Gilles - PROMES, Odeillo
Les particules, nouveau fluide de transfert et matériau de stockage pour les centrales solaires thermiques de troisième génération En savoir plus
Ouvrir l'actualité 09/02/2018 : Lajeunesse Eric - IPGP, Paris
Forme et stabilité des rivières alluviales En savoir plus
Ouvrir l'actualité 26/01/2018 - Restagno Frédéric - LPS, Orsay
Adhesion and slip of PDMS melts on a solid surface En savoir plus
Ouvrir l'actualité 06/12/2017 : Gennady El - Loughborough University
Dispersive shock waves in integrable and non-integrable systems En savoir plus
Ouvrir l'actualité 17/11/2017 - Nouar Chérif - Univ. Lorraine
Convection de Rayleigh-Bénard dans les fluides complexes

En savoir plus
Ouvrir l'actualité 20 oct. 2017 - Sébastien Mercier - LEM3, Université de Lorraine
Comportement des matériaux poreux ductiles sous chargement dynamique. De la prédiction des surfaces de charge à la simulation de l’essai d’impact de plaques En savoir plus
Ouvrir l'actualité 13 oct. 2017 - Dumbser Michael - Universita di Trento
High order ADER schemes for a unified first order hyperbolic formulation of Newtonian continuum mechanics coupled with electro-dynamics En savoir plus
Ouvrir l'actualité 22/09/2017 : M. Chinaud
Etude de la coalescence d’une goutte en présence de polymères et de surfactants En savoir plus
Ouvrir l'actualité 8/9/2017 - Comtet Jean - LPS ENS
Pairwise frictional profile between particles determines discontinuous shear thickening transition in non-colloidal suspensions En savoir plus
Titre de l'actualité 04/11/2016 : Effets d’interactions sur l’évaporation de gouttes de combustibles à haute température

Séminaire régulier IUSTI

Vendredi 04 Novembre 2016

Lionel Perrin,

 

Résumé : Les modèles prédictifs de l’échauffement et de l’évaporation de gouttes de combustibles dans les zones denses de sprays sont essentiels à l’optimisation de la conception des chambres de combustion. Le combustible liquide, généralement composé de centaines de molécules, est atomisé en gouttelettes dans la chambre de combustion afin d’améliorer les transferts de masse et de chaleur entre le liquide et l’air préchauffé. D’un point de vue expérimental, mesurer des quantités thermochimiques comme la température et la composition d’une goutte en évaporation présente de réelles difficultés. Dans ces travaux, des techniques optiques de mesure ont fait l’objet d’amélioration afin d’étudier l’influence de la concentration de gouttes et de leur composition sur les phénomènes de transport à l’intérieur d’un spray. Un jet de goutte monodisperse est injecté dans une enceinte à haute température dans laquelle circule de l’air préchauffé à 540ºC afin d’éviter la saturation en vapeur de combustibles dans l’enceinte au cours des expériences. La fluorescence induite par laser à deux couleurs est utilisée pour mesurer la température des gouttes. Le combustible liquide est ensemencé avec du pyrrométhène 597-C8 qui est un traceur fluorescent sensible à la température. Des calibrations en température sont effectuées pour différents types de combustibles tels que l’éthanol et différents alcanes ainsi que plusieurs mélanges d’alcanes. Des résonances morphologiquement dépendantes sont identifiées comme phénomènes pouvant parasiter la mesure de température en générant un effet laser à l’intérieur de la goutte qui modifie fortement le signal de fluorescence mesuré. La mesure de taille et de vitesse des gouttes est effectuée grâce à une technique d’ombroscopie. Un large éventail de paramètres de distance a été étudié pour différents combustibles et leurs mélanges. Les effets d’interactions sont comparés au cas de la goutte isolée dont la modélisation est connue. L’étude comparative révèle un rôle important du paramètre de distance et de la volatilité du combustible. Enfin, l’habilité des techniques de mesures à étudier le cas multi-composant est démontrée.

Ouvrir l'actualité 23/09/2016 : Molecular Models for Gas-Wall Interactions
Arjan JH Frijns, Eindhoven University of Technology, Department of Mechanical Engineering, Eindhoven, The Netherlands
invité par Pierre Perrier En savoir plus


:::::::::::::: Contacts et plan d'accès :::::::::::::: Plan du site :::::::::::::: Infos légales ::::::::::::::